King Fiber

Le cachemire est l'une des fibres les plus recherchées au monde. Ses poils fins sont plus doux et plus légers et cinq fois plus isolants que les autres laines. Un pull de luxe peut vous coûter environ 500 dollars. Certains peuvent utiliser du cachemire de qualité inférieure ou des techniques de traitement différentes pour obtenir les produits finals moins chers. Mais il est toujours deux fois plus cher que les autres vêtements en laine.


Il y a également eu des cas où les producteurs emploient un mélange des différentes sortes de laines comme celle de yak, de mouton, de chameau et même de rat à la place du cachemire 100 % pour tromper les consommateurs. La laine cachemire est reconnue pour ses propriétés uniques dont on peut faire presque tout avec, des pulls, des manteaux et même des tapis.

Le cachemire est un produit naturellement renouvelable, dont les fibres sont peignées sur la chèvre pendant la saison de la mue, immédiatement après le rude hiver mongol, sans faire du mal à l'animal. Il peut donc constituer une industrie durable, qui contribue directement à l'économie mongole et à l’amélioration du niveau de la vie du peuple nomade.

Le cachemire, un vêtement luxueux, doux et vaporeux comme un nuage. Issue de la chèvre cachemire, la fibre est trois fois plus isolante que la laine de mouton. Lorsque la chèvre commence à perdre son pelage d'hiver naturellement, la récolte se fait selon une méthode traditionnelle très naturelle de peignage. Les bergers plus expérimentés peignent soigneusement à la main et récoltent la laine pour afin de protéger les chèvres de la surchauffe et les empêcher d’attraper des maladies animales comme les tiques et les poux lorsqu'il fait chaud. C'est la façon la plus durable et la plus humaine de récolter le cachemire. Pour les chèvres, c'est presque comme recevoir un massage. Le cachemire est extrêmement léger et confortable qu’ il vous garde au chaud quand il fait froid et au frais quand il fait chaud. Bien que la fibre soit très délicate, si elle est bien entretenue, elle peut durer toute une vie.

Le cachemire est la seule fibre qui a un diamètre très étroit, ce qui le rend extrêmement doux au toucher. Pour protéger l’appellation cachemire, le gouvernement américain a adopté une loi sur l'étiquetage de la laine qui stipule que pour qu'elle soit appelée cachemire, elle doit avoir un diamètre de 19 microns ou moins. Certaines régions de Mongolie produisent du cachemire d'un diamètre pouvant aller jusqu’à 13-14 microns. Cela signifie qu'il s'agit de la fibre la plus fine et la plus chère, en d'autres termes, la fibre appelée Khaan Shirhegt « King-Fiber » qui se distingue par sa qualité supérieure aux autres.

C'est une fibre de cachemire standardisée et classée en quatre catégories de fibres micronisées : micron, longue, grasse et mélanges. Le cachemire traité de qualité supérieure est classé comme «Khaan shirkhegt », I, II et III. Le projet Green Gold, lancé par La Direction du développement et de la coopération (DDC), révisé les normes de qualité du cachemire et enregistré la dénomination « Khaan shirkhegt » qui a été approuvé suite à une consultation des chercheurs de l'industrie, des scientifiques et des experts professionnels concernés. Les meilleures races étaient celles qui pouvaient survivre à la sécheresse et au dzud et qui consomment moins, même si leur productivité est très faible.

Le blanc, le beige, le gris chaud et le brun sont les quatre teintes naturelles du cachemire, ce qui fait de la Mongolie le pays qui offre la plus large gamme de teintes. En outre, sur le plan de la qualité et de la durabilité, la Mongolie est de plus en plus reconnue sur le marché international.

Les éleveurs préfèrent récolter le cachemire de couleur claire en fonction croissante de demande du marché et du prix attractif du cachemire de couleur claire. Et la fibre royale est une norme indispensable non seulement pour la production des vêtements de luxe mais aussi pour limiter le nombre croissant du bétail qui cause le surpâturage et la désertification. La promotion de différents types de races d’une qualité remarquable est censée améliorer la qualité de la fibre sans réduire le rendement. Les éleveurs se regroupent sous différentes ONG et coopératives afin d’acquérir des formations professionnelles plus scientifique et des compétences nécessaires pour la gestion éco-responsable et durable des prairies et pour la production les meilleures fibres de la race. Par conséquent, les Mongols projettent et prennent des mesures pour que le cachemire mongol soit considéré comme une fibre de qualité « king » sur la scène internationale dans son ensemble.