Pourquoi le cachemire est si important pour la Mongolie

Voici un joyau caché découvert dans un pays enclavé, jusqu’à récemment, a été mise à l’écart et ignoré dans l’ombre de ses voisins plus grands et plus riches. Ce joyau est la Mongolie – le pays du cachemire. Lorsque le cachemire mongol représente 48 % de l'approvisionnement mondial, la Mongolie est en train de se faire reconnaître rapidement sur la scène internationale.

Pisati Beniamino-5
Le pays du Cachemire
Les chèvres mongoles sont uniques en leur genre. Le climat glacial sibérien a fait que la chèvre cachemire a développé une épaisse toison laineuse recouverte de longs poils, sous laquelle se trouve un duvet aux fibres les plus fines que l'on trouve sur Terre. Cette appellation « King Fiber » désigne le cachemire le plus doux et de la plus haute qualité. Ce qui rend les chèvres de Mongolie encore plus appréciées est les quatre différentes teintes naturelles que l'on peut trouver dans une seule zone géographique.
L'importance du cachemire se manifeste plus explicitement au milieu rural de Mongolie. Avec une forte proportion de familles nomades, le cachemire est perçu comme une source de revenus et d'emploi pour plus d'un tiers de la population du pays, soit 90 % du revenu total des ménages1. Cette dépendance à l'égard du cachemire est due au climat froid et aride de la Mongolie qui ne favorise pas une terre idéale pour développer l'agriculture. Manque de nombreuses ressources dans les zones rurales, leur bétail est devenu leur atout le plus précieux pour subsister. Pour ces familles nomades, leur subsistance même joue un rôle essentiel dans le maintien des traditions qui se transmettent de génération en génération depuis des siècles. De nos jours, les éleveurs sont de plus en plus dépendants de l'industrie du cachemire. Les conséquences de la perte de cette forme d'emploi seraient impensables et dévastatrices pour des milliers de familles.


En outre surtout, aux côtés des revenus financiers directement issus de leurs activités, le cachemire a joué un rôle crucial dans leur formation professionnel qui leur permet de participer au monde des affaires d'aujourd'hui. GOBI est l'une des rares sociétés qui donnent aux éleveurs le choix d'éliminer l'intermédiaire qui peut prendre une part de leurs bénéfices. Afin d'éviter l'exploitation potentielle des grandes marques de vêtements en cachemire, elles ont également la liberté de négocier directement avec les acheteurs, ce qui leur permet donner leur voix décisive de fixer leur prix, un luxe que la plupart ne peuvent pas se permettre dans les zones rurales.
Même les citadins ont reconnu le dévouement et le travail de leurs homologues nomades. Pour eux, c'est plus qu'un simple vêtement de luxe, c'est devenu une identité dont les Mongols sont extrêmement fiers.